Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 21:43


J'ai commencé ce livre hier soir avant de m'endormir et je l'ai terminé au réveil ce matin...
Un roman court (moins de 80 pages) : tellement d'émotions en si peu de mots !
Amour maternel, passion inconditionnelle d'une petite fille pour sa mère,  tristesse, solitude et passion de la connaissance... Le coeur se serre dès la lecture des premières lignes mais la tendresse des personnages nous raccroche à la poésie des mots. Merci Katell pour ce beau cadeau !

Quatrième de couverture :
La mère, La Varienne, c'est l'idiote du village. La petite, c'est Luce. Quelque chose en elle s'est arrêté. Pourtant, à deux, elles forment un bloc d'amour. Invincible. L'école menace cette fusion. L'institutrice, Mademoiselle Solange, veut arracher l'enfant à l'ignorance, car le savoir est obligatoire. Mais peut-on franchir indemne le seuil de ce monde ? L'art de l'épure, quintessence d'émotion, tel est le secret des Demeurées. Jeanne Benameur, en dentellière, pose les mots avec une infinie pudeur et ceux-ci viennent se nouer dans la gorge.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

zazimuth 05/05/2009 17:27

"Les mains libres" et un roman pour ados chez Syros je crois qui parlait de la maladie, la mort, l'hôpital...mais je ne me rappelle plus le titre.

zazimuth 04/05/2009 20:51

Comme tous les courts textes de cet auteur que j'ai lus jusqu'à présent : très fort, bouleversant !

Marie 04/05/2009 21:04


Quels sont les autres titres de Jeanne Benameur as-tu aimé ?


Présentation

  • : Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • : Ma bibliothèque virtuelle, balades et quelques carnets de voyage
  • Contact

Recherche