Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 00:05

Caracreatura---Pino-Roveredo.jpg



Quatrième de couverture

Pino Roveredo, traduit ici pour la première fois en français, occupe une place à part sur la scène littéraire italienne. L’écriture l’a sauvé d’un parcours tumultueux dont on retrouve l’écho à travers ses personnages, souvent en marge et à la dérive.

 

Marina n’a connu que la violence, l’abandon et la solitude. Jusqu’à sa rencontre inespérée avec Federico et à la naissance de leur fils Gianluca qui inverse le cours de son destin. Mais le malheur s’acharne : Gianluca, sa "caracreatura" (sa "chèrecréature"), sombre dans l’héroïne et Federico, anéanti, la laisse seule. Mère courage d’une douloureuse beauté, figure pasolinienne à la fois populaire et sublime, Marina va se donner corps et âme pour ramener son fils à la vie. À rebours de toute complaisance, Roveredo retrace son odyssée dans ce récit poétique, plein de force et de d’énergie, qui se lit avec la violence de l’urgence.

 

"Un roman extrême, limpide, riche d’une authentique charge humaine, arrachée au quotidien de la réalité, comme un cri d’amour désespéré." La Stampa



Avis d'une lectrice du dimanche

C'est un hommage à l'amour maternel,
la révérence devant une mère qui se bat avec opiniâtreté et violence pour sauver son enfant.

Pino Roveredo allume une lueur d'espoir dans les situations les plus sordides.


Ce récit nous décrit la rapide descente aux enfers d'un jeune, issu d'une famille modeste, mais sans histoire. Il entraîne dans sa chute tous ses proches, les personnes qui l'aiment.
Sa timidité le rend vulnérable et il est rapidement détecté par les vendeurs de rêve. Dès que l'héroïne s'insinue dans ses veines, la déchéance est immédiate : mensonges, hospitalisation pour overdose, violence, arrestations.
Certes, sa mère a connu une enfance extrêmement difficile mais elle a su construire une vie d'adulte équilibrée et parfaitement insérée dans la société. Elle a chéri son fils qu'elle ne parvient pas à appeler sans ajouter des mots d'amour : "tresordenfant"... Lorsque son fils est happé par le milieu criminel, c'est toute sa propre vie qui vacille.
Mais elle se bat sans relâche pour arracher son fils à sa déchéance, sa destruction programmée.

Marina est en quelque sorte le porte-parole de l'auteur. Elle ne cultive pas pour son enfant le culte du premier de la classe, l'adoration de la réussite. Elle rêve pour lui d'une vie simple et heureuse, alors que Gianluca ambitionne d'être vers le sommet de l'échelle sociale, "directeur". Au premier échec, il s'écroule et baisse les bras. Marina essaie de lui insuffler l'idée que lorsqu'on trébuche il faut se relever, quelque soit le nombre de chutes, la dureté des défaites.


Je remercie les éditions Albin Michel
de m'avoir fait découvrir cet auteur atypique et sincère.

Logo Albin Michel copie



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mirontaine 19/02/2010 09:17


Voici un auteur très intéressant pour mon défi de littérature italienne! ;)


Marie 21/02/2010 21:49


J'ai hâte de lire ce que tu en penses !
J'ai lu dans la presse que ses textes étaient étudiés dans les écoles italiennes pour transmettre aux jeunes l'expérience difficile de cet auteur.


Quichottine 18/02/2010 23:38


Hors sujet...
Mais non, ça a marché tout de suite. Merci, Marie. :)


Marie 21/02/2010 21:48


Super !


Marie L. 18/02/2010 19:16


Ce livre me semble intéressant, émouvant également, mais aussi très sombre... (Je recherche un peu de "léger" ces temps-ci! A l'image de Mister Fox! C'est dire... ;))


Marie 21/02/2010 21:32


Sombre, mais comme je le précisais, paradoxalement plein d'espoir !


Edelwe 18/02/2010 11:26


Je ne connais pas du tout cet auteur! Merci pour cette découverte!


Marie 21/02/2010 21:16


Peu connu en France, c'est un écrivain avec un parcours très particulier qui gagne à être découvert !



Mango 17/02/2010 17:34


Histoire très triste apparemment! Bien que très désireuse de mieux connaître la littérature italienne d'aujourd'hui, ce livre-ci ne me tente pas trop!


Marie 21/02/2010 19:45


Une histoire difficile mais pas désespérée...


Présentation

  • : Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • : Ma bibliothèque virtuelle, balades et quelques carnets de voyage
  • Contact

Recherche