Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 20:07

Cent-ans---Herbjorg-Wassmo.jpg 

 

Quatrième de couverture

Cent ans retrace la vie de plusieurs générations de femmes. Celle de Sara Susanne, de sa fille Elida, et de sa petite-fille, Hjordis. On y découvre les hommes qu'elles ont voulus, ceux qu'elles ont eus et les nombreux enfants auxquels elles ont donné naissance. La petite Herbjorg, elle, appartient à la quatrième génération de la famille. Son histoire est celle d'une fillette qui se cache dans une grange pour échapper à son regard à lui. Elle possède un carnet et un crayon jaune qu'elle taille avec un petit canif. Sa seule issue est d'écrire pour mieux gommer les embûches trop tôt tendues par la vie. Et filer vers l'avenir comme on grimpe aux arbres pour approcher les oiseaux.

 

 

Avis d’une lectrice du dimanche

 

J’adore la littérature nordique, cette lecture a été très agréable. Néanmoins, j’ai lu ce roman juste avant les vacances et déjà mes souvenirs s’estompent, mes impressions sont plus neutres. Cette saga est intéressante mais ne restera visiblement pas gravée dans ma mémoire…

 

Herbjørg Wassmo dépeint la vie d’une famille norvégienne sur quatre générations, à travers des portraits de femmes. Un siècle sépare Sara Suzanne, Elida, Hjordis et enfin Herbjørg, l’arrière-petite-fille de la lignée. Fiction et autobiographie sont étroitement amalgamées pour donner une grande fresque dans des paysages nordiques, rudes et beaux…


Attention de ne pas s’égarer dans les méandres de l’histoire car ce récit n’est pas chronologique !

 Herbjørg Wassmo passe d’un portrait à l’autre, dessinant peu à peu des vies qui ont en commun leur dureté. Elle retrace des existences passées à engendrer beaucoup d'enfants, à travailler jusqu’à l’épuisement. D'une génération à l'autre, ces femmes ont des personnalités différentes et des choix de vie parfois opposés. Sara Suzanne s'est plus épanouie dans sa vie de mère que d'épouse. En revanche, Elida, sa fille, aime passionnément son homme. Elle abandonne certains de ses enfants pendant longtemps pour pouvoir suivre son mari, s'occuper entièrement de lui, le suivre pas à pas dans sa lutte contre la maladie. L’auteur parle des sentiments et des envies de ces femmes, sans jamais juger ou même expliquer. Elles ont vécu, c’est tout. Des vies où s'enchevêtrent les sentiments de la condition humaine : douleur, peurs, désirs et joies. 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lilibook 14/09/2011 22:37



J'ai lu le 1er opus de Le livre de Diana de H. Wassmo et j'ai les 2 autres volets à lire, dans ma pal.



Géraldine 07/09/2011 12:59



Et bien pourquoi pas, une fois que le tourbillon de la rentrée sera passé et si je le trouve à la bib.



claudia 07/09/2011 11:24



Marie, es-tu sur twitter? claudia



claudia 07/09/2011 11:23



Marie, moi aussi je découvre la literrature nordique et certains comme "cascades et gauffre à gogo" je les recommande, comme "Rosa candida" je te recommande ++. D'autres, je n'arrive pas à ente dedans, alors je les revends Claudia



Yv 07/09/2011 09:45



J'ai lu des articles plus enthousiastes



Présentation

  • : Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • : Ma bibliothèque virtuelle, balades et quelques carnets de voyage
  • Contact

Recherche