Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 13:00

 Le-chagrin-et-la-grace---Wally-Lamb.jpg

 

Quatrième de couverture

Quand, en avril 1999, l’épouse de Caelum, Maureen, échappe de justesse au massacre de Columbine, le couple se réfugie dans la ferme où il a été élevé, à Three Rivers, dans le Connecticut. C'est là que Caelum découvre des archives familiales : les lettres de son aïeule, militante abolitionniste ; les journaux de son arrière-grand-mère, fondatrice de la prison pour femmes du comté ; des coupures de presse sur ces années 1960 qui l’ont vu grandir aux côtés d'un père alcoolique traumatisé par la guerre de Corée... Pour tenter de comprendre la colère qui l'habite depuis toujours, Caelum va devoir explorer les recoins les plus obscurs de sa mémoire... Une plongée au cœur de l’histoire des Etats-Unis à travers l’épopée flamboyante d’une famille sur cinq générations.

 

Avis d’une lectrice du dimanche

Impossible de lâcher ce roman, les 800 pages se dévorent avec fureur...

Caelum Quik est le narrateur de cette fresque américaine. A 47 ans, il a quelques difficultés à trouver ses marques dans la vie. Professeur de littérature, Caelum Quik travaille dans le même lycée que son épouse. Lorsque ce troisième mariage est à son tour fragilisé, Caelum essaie désespérément de raviver l’amour dans son couple. Mais sa vie bascule brutalement lorsque Maureen, sa femme, se retrouve au milieu d’une fusillade. Même si elle fait partie des survivantes, Maureen n’est plus que l’ombre d’elle-même, elle sombre dans la dépression et la drogue. Pour se reconstruire, le couple se réfugie alors dans le Connecticut, dans la maison familiale de Caelum.

Cette fiction permet à l’auteur de nous entraîner dans l’Amérique d’hier et aujourd’hui. Wally Lamb évoque les catastrophes, naturelles ou pas, qui ont défiguré ce pays ces dernières années : la destruction des tours jumelles du Word Trade Center, le carnage de Colombine, les ouragans, les incendies, la guerre en Irak.

C'est un récit à tiroirs où les actes de bravoure et de militantisme sont attribués aux femmes. Les archives familiales mènent à l’époque de la guerre de sécession, des abolitionnistes. L’auteur décrit également la période où il a fallu lutter pour parvenir à créer la première prison pour femmes. Les journaux intimes de la grand-mère et l'arrière-grand-mère de Caelum nous font parcourir deux siècles d'histoire, de combats pour les droits civiques, l'autonomie des femmes et des minorités.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

lizagrèce 02/03/2012 14:58


Il n'y a pas que "l'American dream" mais aussi des histoires singulières et douloureuses

Isa 20/02/2012 21:53


Des années que je me dis qu'il faut que je le lise !!!! Mais pourquoi les journées sont si courtes !

Marie 02/03/2012 22:19



C'est clair... D'un autre côté, c'est agréable pour moi de me dire que je n'aurai jamais le temps de tout lire et du coup j'aurai toujours un bon auteur à découvrir même si je vis un siècle




Florinette 19/02/2012 13:03


Ce livre me fait beaucoup pensé à l'ambiance que l'on retrouve dans les romans de Joyce Carole Oates, surtout celui que j'avais adoré "Nous étions les Mulvaney" et qui retrace également
l'histoire d'une famille américaine, et comme toi, malgré ces 700 pages, je n’arrivais pas à le lâcher ! Bises et bon dimanche Marie !


 

Marie 20/02/2012 20:41



Oui c'est vrai, c'est un peu le même style d'histoire, mais pas du tout la même manière de raconter. J'avais beaucoup aimé Nous étions les Mulvaney, j'avais d'ailleurs découvert ce titre grâce à
toi ! 



Anis 19/02/2012 11:54


Cela m'intéresserait beaucoup. Je vais noter ce livre...

Marie 19/02/2012 12:16



Il me semble que c'est vraiment un livre à lire ! 



Mélopée 16/02/2012 20:53


Waw, 800 pages tout de même ! Quoi qu'il en soit l'histoire m'intéresse grandement !

Marie 19/02/2012 11:39



On ne les voit pas passer ces 800 pages !


 



Présentation

  • : Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • : Ma bibliothèque virtuelle, balades et quelques carnets de voyage
  • Contact

Recherche