Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 23:00

LOGO Les citations du jeudi

 

« Tout à coup, cet autre éblouissement à rendre aphone : comment se peut-il que ce qui vient de me bouleverser à ce point n’ait en rien modifié l’ordre du monde ? Est-il possible que notre siècle ait été ce qu’l fut après que Dostoïevski eut écrit Les Possédés ? D’où viennent Pol Pot et les autres quand on a imaginé le personnage de PiotreVerkhovensky ? Et l’épouvante des camps, si Tchekhov a écrit Sakhaline ? Qui s’est éclairé à la blanche lumière de Kafka où nos pires évidences se découpaient comme plaques de zinc ? Et, alors même que se déroulait l’horreur, qui a entendu Walter Benjamin ? Et comment se fait-il quand tout fut accompli, que la terre entière n’ait pas lu L’Espèce humaine de Robert Antelme, ne serait-ce que pour libérer le Christ de Carlo Levi, définitivement arrêté à Eboli ?

Que des livres puissent à ce point bouleverser notre conscience et laisser le monde aller au pire, voilà de quoi rester muet.

Silence donc…

Sauf, bien entendu, pour les phraseurs du pouvoir culturel.

Ah ! ces propos de salon où, personne n’ayant rien à dire à personne, la lecture passe au rang des sujets de conversation possibles. Le roman ravalé à une stratégie de communication ! tant de hurlements silencieux, tant de gratuité obstinée pour que ce crétin aille draguer cette pimbêche : « Comment, vous n’avez pas lu le Voyage au bout de la nuit ? »

On tue pour moins que ça. »

                                           Daniel Pennac (Comme un roman)

 

 

Vous retrouverez tous les participants
à la citation du jeudi sur le blog de Chiffonnette
 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

kimcat 18/12/2010 16:23


dernièrement...


kimcat 18/12/2010 16:22


coucou Marie,
j'ai lu dernière ce livre et j'ai aimé...
Bises félines
béa kimcat


Noukette 18/12/2010 00:42


Ce livre est un vivier de citations à lui tout seul !


Marie 31/12/2010 12:47



Oui c'est clair !


 



Hélène 17/12/2010 09:33


je ne me souvenais plus de ce passage. Je relis 'Comme un roman' régulièrement, c'est un petit livre vraiment charmant...


Marie 31/12/2010 12:46



Ce roman est une véritable bible pour les amoureux des livres...  :-)


 



lizagrèce 16/12/2010 23:35


Beaucoup d'humour pour clore ce propos, qui, a mon goût est, en première partie tout au moins un peu "verbeux";


Marie 31/12/2010 12:45



Oui tu as raison, c'est parfois un des défauts (et aussi sa qualité) de Pennac : il aime les mots et devient parfois un peu bavard... Mais j'ai du mal à m'en plaindre !   ;-)


 



Présentation

  • : Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • : Ma bibliothèque virtuelle, balades et quelques carnets de voyage
  • Contact

Recherche