Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 06:30

 Le-signal---Ron-Carlson.jpg

 

Quatrième de couverture

Pour la dernière fois, Mack et sa femme, Vonnie, partent camper dans les montagnes du Wyoming afin de se dire adieu. Enlisé dans les dettes et l'alcool, Mack a peu à peu contraint Vonnie à renoncer à l'amour profond qui l'avait attirée vers l'Ouest, et la jeune femme a refait sa vie. Cette randonnée est un moment de complicité retrouvée, une ultime chance de se dévoiler l'un à l'autre. Pour Mack, cette expédition est aussi l'occasion d'exécuter une dernière mission pour le compte d'un intermédiaire douteux afin de sauver son ranch de la faillite. Au coeur des vastes étendues sauvages, guidé par un faible signal GPS, il doit retrouver une mystérieuse balise égarée lors d'un survol de la région. Mais cette mission se révélera bien plus périlleuse que prévu. Le Signal est un roman magistral combinant le destin d'un amour qui s'achève avec un suspense qui nous mène au paroxysme de l'angoisse. Un livre palpitant qui se lit d'une traite.

 

Auteur : Ron Carlson est né en 1947, en Utah. Il est l'auteur de plusieurs romans et recueils de nouvelles qui ont reçu de nombreuses distinctions aux États-Unis. Il enseigne la littérature et vit à Huntington Beach, en Californie. Le Signal est son dernier roman.

 

 

Avis d’une lectrice du dimanche

 

Encore un beau livre proposé par les éditions Gallmeister !

 

Nous suivons un couple, Vonnie et Mack, dans ce qui doit être leur dernière randonnée, au coeur des paysages sauvages des parcs du Wyoming. Les descriptions des montagnes, des cours d’eau, des grandes étendues et de la faune sont superbes. Le style de balade qui fait rêver… à condition qu’elle soit moins dangereuse que celle-ci, avec moins de mauvaises rencontres ! Mais je m’égare, je ne vais tout de même pas dévoiler la fin de ce polar ! Oui, c’est bien un polar, atypique car ici vous n’entendez pas le bruit des villes, les sirènes de voitures de police.

 

Les deux personnages principaux sont très attachants même si Mack a parfois des côtés « Calimero » vraiment exaspérants ! Ce cow-boy est tout à fait charmant mais son côté indécis, voire lymphatique, l’entraîne tout le temps vers des solutions faciles dont les issues catastrophiques sont prévisibles. Incarcéré pour acte de vandalisme, Mack semble prendre de fermes résolutions à sa sortie de prison. Ces bons sentiments ne résistent pas à l’attrait de l’argent facile (pour sauver son ranch bien sûr !), il accepte une mission douteuse. Il profitera de la dernière randonnée avec sa femme Vonnie pour essayer de récupérer la balise d’un avion égaré en pleine montagne. Il aimerait bien profiter de cette randonnée pour se réconcilier avec son épouse, mais ce challenge semble encore plus hypothétique ! La fin m’a surprise car les « méchants » sont finalement plus nombreux que prévu !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Choco 13/06/2011 00:50



Pas mon gallmeister préféré mais un Gallmeister tout de même !



Lilibook 05/06/2011 22:34



je dois dire qu'il est tentant celui-ci !!



Marie 06/06/2011 13:25



Un moment très agréable de lecture ! Même si les vrais thrillers sont souvent beaucoup plus angoissants que celui-ci !


 



sylire 05/06/2011 16:48



J'avais bien aimé, mais pas un coup de coeur tout de même.



Marie 06/06/2011 13:24



Non effectivement ce n'est pas un coup de coeur. Mais j'ai trouvé vraiment belles les descriptions de la nature américaine...


 



keisha 02/06/2011 17:01



Ta réponse : yes!



Marie 06/06/2011 13:13



 J'ai commencé hier Voyage avec un âne dans les Cévennes, c'est franchement super rigolo !


 



Fransoaz 01/06/2011 09:55



Allier intrigues et nature, j'adhère.



Marie 02/06/2011 10:03



Oui, c'est ce qui m'a plu !


 



Présentation

  • : Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • : Ma bibliothèque virtuelle, balades et quelques carnets de voyage
  • Contact

Recherche