Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 00:05

 

Les grandes marees - Jacques Poulin

 

Quatrième de couverture

Seul sur une île au milieu du Saint-Laurent, un traducteur de bandes dessinées voit son havre de paix envahi par des individus loufoques et une jeune femme belle, mystérieuse et indépendante avec laquelle il se lie d'amitié. C'en est fini de sa solitude créatrice.
Déjà reconnu comme un classique de la littérature québécoise, ce livre dit avec force et dans une langue somptueuse que le paradis sur terre ne dure jamais longtemps.

 

Avis d'une lectrice du dimanche

 

Après avoir terminé cette lecture, deux citations me viennent à l'esprit pour résumer mon ressenti :
L'enfer c'est les autres (Sartre)
L'homme est un loup pour l'homme (Hobbes)

 

Dans ce beau roman, Jacques Poulin nous livre sa vision sur la difficulté de l'être humain à vivre ensemble. Dès qu'une communauté se crée, le conflit et l'exclusion ne sont jamais loin...

 

Teddy Bear, traducteur de bandes dessinées, est connu pour être affecté d'une grande passivité sociale. Son nouveau patron, à première vue un philanthrope, lui propose de continuer à réaliser ses traductions sur une île déserte dont il est le propriétaire. Teddy assurera le rôle de gardien et en plus livrera ses travaux de bande dessinée lors des visites hebdomadaires de son patron.

Le récit démarre de manière idyllique : "Au commencement, il était seul dans l'île". Son vieux chat lui assure la compagnie dont il a besoin et son travail lui permet de structurer son quotidien. La solitude lui procure des sensations dans lesquelles se partagent plaisir et souffrance. Mais le rythme lent de la nature correspond à son rythme intérieur et s'accorde au tempo de sa recherche du mot parfait pour faire ressentir ses bandes dessinée. Une harmonie fragile éclaire ses journées.

Néanmoins, il faut se méfier des personnes qui veulent absolument faire notre bonheur : elles ont souvent une âme de pygmalion et deviennent rapidement tyraniques ! Le généreux patron fait venir dans l'île une belle femme ainsi que d'autres individus, sensés apporter de la cohérence à la vie de Teddy. Tous les ingrédients sont réunis pour que l'enfer frappe à la porte du traducteur...

 

Challenge initié par Suzanne
Littérature Québécoise

La plume Québécoise

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

chiffonnette 27/06/2010 09:23


Un auteur que je dois découvrir! J'ai quelques textes sur ma PAL depuis un temps infini, ils vont remonter!


Marie 29/06/2010 21:55



Oui, absolument !



Alex-Mot-à-Mots 24/06/2010 20:23


Deux citations qui semblent bien décrire le livre.


Marie 24/06/2010 22:25



C'est un ressenti très personnel, qui n'engage que moi ! Mais j'avoue que ces deux phrases me sont instantanément revenues en tête...


 



BelleSahi 21/06/2010 21:06


Mon prochain post sera sur un livre de cet auteur !


Marie 23/06/2010 20:51



Je viendrai voir car j'ai envie de lire d'autres titres de cet auteur...


 



Leiloona 18/06/2010 11:27


Je ne connais pas encore cet auteur québécois ... dont je ne connaissais même pas l'existence avant le blogoclub d'il y a quelques mois.


Marie 19/06/2010 10:37



Moi aussi j'ai découvert cet auteur grâce au Blogoclub !


 



La plume et la page 17/06/2010 22:50


J'ai "Le vieux chagrin" dans ma PAL. Celui-ci me tente moins...


Marie 19/06/2010 10:35



J'ai bien l'intention de lire aussi Le vieux chagrin... et puis quelques autres d'ailleurs ! Presque tous les titres de cet auteur me font envie !


 



Présentation

  • : Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • : Ma bibliothèque virtuelle, balades et quelques carnets de voyage
  • Contact

Recherche