Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 21:45

Thomas Drimm 1 - Didier Van Cauwelaert

 

Quatrième de couverture

«Je m’appelle Thomas Drimm, j’ai 13 ans moins le quart et je suis seul à pouvoir sauver le monde. Si je veux…»
Thomas, un enfant ordinaire, se débat entre l’incompréhension de sa mère, la dépression de son père et des problèmes de surpoids. Il vit dans une société où le bio, le bien être et le jeu exercent une dictature absolue sur les esprits. Une société « parfaite », sans guerre, sans religions, où la chance au jeu est le critère de sélection Nº1. Infantilisée par le terrorisme du « diététiquement correct », la chasse aux obèses, aux fumeurs, aux buveurs, aux penseurs, susceptibles de « polluer » ce monde idéal.
Un jour, Thomas tue accidentellement un vieil homme, le professeur Pictone, scientifique génial et caractériel au bord d’une découverte majeure, qui va se réincarner dans le nounours du garçon...
Ainsi commence le premier tome de cette formidable saga, synthèse entre le fantastique d’Harry Potter et l’humour réaliste du Petit Nicolas. Les jeunes lecteurs s’identifieront facilement au héros, à sa vision du monde, ses rêves. Au-delà du plaisir de lecture, les adultes y découvriront une réflexion philosophique sur les dérives de notre société.
 

 

Avis d'une lectrice du dimanche

 

Excellent !
Une écriture drôle, enjouée, mordante, un rythme effrené !

 

Le jeune Thomas Drimm, héros malgré lui, n'a pas du tout le profil de l'emploi ! Mal dans sa peau, gaffeur, en délicatesse avec ses parents tout comme avec la plupart de ses camarades d'école, il attire les ennuis comme des aimants. C'est un adolescent dans toute sa splendeur : parfois incompréhensible mais tellement attachant !

Le monde dans lequel Thomas vit est tout sauf convivial. C'est une dictature modèle futuriste. Dès l'âge de 13 ans, le cerveau de chaque citoyen est équipé d'une puce permettant de télécommander les plus récalcitrants. Les religions semblent avoir disparues, mais seulement en apparence. Dans le règne de la pensée unique, le seul dieu autorisé est le Hasard. Chaque personne doit s'investir dans le jeu et réussir à tout prix. Dans les Etats-Uniques, l'idéal du beau et de la perfection fait loi. Les informations obligatoires dictent la pensée de tous.

 Thomas démarre mal dans la vie en étant le fils d'un alcoolique notoire et en plus son physique de futur obèse ne correspond pas à la norme ! Sa mère, avide d'ascension sociale, tyrannise l'adolescent pour qu'il rentre dans le moule.

Coup de théâtre, trois mois avant qu'il soit "empucé", Thomas déclenche une des catastrophes dont il a le secret. Involontairement, il fracasse le crâne du Professeur Pictone avec son cerf-vvolant. Le vieux scientifique ne trouve rien de mieux que de hanter Thomas en se réincarnant dans son nounours. Il lui révèle quelques secrets et terribles dangers pour l'humanité.

Notre adolescent un peu empoté développe une relation mouvementée avec la peluche de son enfance et se retrouve brutalement dans une situation inédite pour lui et pour l'ensemble de la population des Etats-Uniques : penser par lui-même, prendre ses propres décisions ! Il découvre que chaque acte a des conséquences et l'enfer est pavé de bonnes intentions !

 

J'ai adoré ce roman initiatique dans lequel de très nombreux thèmes sont abordés : le passage à l'âge adulte, le libre-arbitre, la responsabilité, les religions, la dictature, les notions parfois ambigües du bien et du mal...

L'humour est présent en permanence, l'intrigue est bien faite, avec du suspense et des révélations jusqu'à la fin...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Karine :) 01/12/2010 19:46


J'ai beaucoup aimé ce premier tome. Vraiment, c'est oppressant à souhaits, le monde fait peur... une réussite selon moi.


Marie 05/12/2010 10:41



C'est du "1984" plus moderne...


 



Noukette 20/11/2010 23:46


Un des titres qui m'attend dans ma fameuse PAL jeunesse ! Je ne connais pour l'instant que ses écrits pour "adultes" !


Marie 24/11/2010 18:43



C'est l'inverse pour moi. Il faut que je découvre ses romans "adultes" !


 



Soma 20/11/2010 17:13


J'aime bcp les romans de Van Cauwelaert... à la limite du surnaturel, du paranormal...
Il va falloir que je me fasse une LAL pour une razzia lors de mon proch séjour en France en 2011.


Marie 24/11/2010 18:38



Quand prévoies-tu de venir en France ?


 



noann 17/11/2010 23:42


Il y a longtemps que je n'ai plus rien lu de lui.
Ses derniers bouquins m'avaient déçu.
Mon préféré reste "Les vacances du fantôme". C'est un peu drôle et un peu émouvant


Marie 19/11/2010 19:45



J'avoue que c'est le premier livre que je lis de cet auteur...


 



Gwenaelle 14/11/2010 18:41


Tiens, un livre jeunesse qui avait échappé à mon œil de lynx! :-) Et il a l'air bien tentant...


Marie 15/11/2010 22:10



Oui oui ! En même temps, les romans jeunesse sont de plus en plus nombreux, il est difficile de tous les repérer. Mais cet auteur a bien réussi son pari jeunesse, il ne me reste plus qu'à le
découvrir côté littérature adulte !


 



Présentation

  • : Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • : Ma bibliothèque virtuelle, balades et quelques carnets de voyage
  • Contact

Recherche