Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 11:10

Festival-LIVRE-JEUNESSE---janvier-2011.jpg

Ce week-end avait lieu à St Orens (31) le Festival du Livre de Jeunesse.

C'était vraiment une belle manifestation avec des ateliers et animations pour les enfants.

 

De nombreux auteurs étaient présents !


PEF fêtait les 30 ans du Prince de Motordu...

 

Mes filles ont obtenu de belles dédicaces pour les livres suivants :

  • Le coeur en abîme, de Christian Grenier
  • Les six filles du dragon, de Michel Laporte
  • Le monde des songes, de Marie-José Segura
  • Les 4 belles lisses poires du prince de Motordu, de Pef

Pef m'a écrit une dédicace très sympa sur le livre qu'il a écrit avec Alain Serres :
Tous en grève, tous en rêve - Il y a 40 ans Mai 68...


De plus l'auteur m'a offert le livre anniversaire du Prince de Motordu : Tendre an déjà !...

 

Pour mémoire, Pef a également écrit l'album : Travailler moins pour lire plus !

 

Dedicace Leane DRAGON

  Le monde des songes (de Marie-José Segura)

 

Repost 0
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 23:07

J'ai découvert avec bonheur cette petite maison d'éditions
complètement atypique,
basée à Montpellier :

Logo_Indigene_grand.jpg

 

Voici comment Indigène Editions se définissent elles-mêmes :

"Indigène est une maison d'édition dédiée
aux savoirs et aux arts des cultures non industrielles
des Premières Nations - Aborigènes d'Australie,
Indiens d'Amérique, Tibétains, Inuit, Maoris... - sans
oublier les "Indigènes" de nos propres
sociétés, ces pionniers, chez nous, qui entendent
rompre avec les logiques mercantiles,
protectionnistes, standardisées, tout en dégageant
de nouveaux pôles d'autorité intellectuelle
et de viabilité économique."

 

Leur catalogue propose actuellement 80 titres
à découvrir sur leur site .
Il est également possible de dialoguer sur leur blog.

 

Repost 0
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 00:02
passion-livres-L-1.jpeg

Ma visite à Montolieu a été tellement agréable que j'ai eu envie de connaître les autres villages du livre...

Un petit clic sur internet m'a appris que le premier village du livre est Hay-on-Wye, au Royaume-Uni, créé en 1963.
En France, le plus ancien village est Bécherel (Ile-et-Vilaine) créé en 1987.

Voici une liste de ces sites, à la fois délicieux et terribles pour les lectures compulsifs :

EN FRANCE
  • Bécherel (35)
    (créé en 1987)
    20 librairies
    650 habitants
  • Montolieu (11)
    (créé en 1989)
    18 librairies
    800 habitants
  • Fontenoy-la-Joûte (54)
    (créé en 1996)
    17 librairies
    280 habitants
  • Cuisery (71)
    (créé en 1999)
    20 librairies
    1600 habitants
  • La Charité-sur-Loire (58)
    (créé en 2000)
    13 librairies
    5500 habitants
  • Montmorillon (86)
    (créé en 2000)
    8 librairies
    7500 habitants
  • Ambierle (42)
    (créé en 2007)
    8 librairies
    1700 habitants
  • Esquelbecq (59)
    (créé en 2007)
    1 librairie, des bals et cafés littéraires, marchés aux livres mensuels...
    2000 habitants
EN BELGIQUE
  • Redu
    (créé en 1984)
    20 librairies
    500 habitants
  • Damme
    (créé en 1997)
    10 librairies
    11000 habitants
EN SUISSE
  • Saint-Pierre-de-Clages
    (créé en 1993)
    12 librairies
    630 habitants
AU CANADA
  • Sidney-by-the-sea
    (créé en 1996)
    9 librairies
    11000 habitants

Repost 0
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 00:05

Van-gogh-livres.jpg

Plusieurs livres m'ont vraiment enchantée ces derniers temps.
En général les fêtes de fin d'année ont contribué à alourdir considérablement vos pal, mais tant pis,
je ne résiste pas au plaisir de vous proposer quelques livres voyageurs

(pour consulter la fiche de lecture, il suffit de cliquer sur l'image) :


La grand mere de Jade

La cantine littéraire - Liza-copie-1 

 

Des-bibliotheques-pleines-de-fantomes.jpg


Si vous souhaitez inviter chez vous un de ces trois romans,
n'hésitez pas à vous inscrire !

Il suffira ensuite de me communiquer votre adresse postale par mail :
lecturespelemele@gmail.com

 

Repost 0
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 13:00

Vieux livres

 

Courrier International propose un bel article
sur l'exceptionnelle richesse culturelle de l'Afrique :

  Mali - Des bibliothèques dans le désert.


Au coeur du Sahara, à Tombouctou, un trésor peu connu du grand public est préservé par des spécialistes et artisans maliens : des milliers de livres vieux de six à sept siècles !
Des ouvrages, pour la plupart calligraphiés en arabe, traitent dès le XIIIème siècle de médecine, histoire, astronomie, mathématiques et religion alors que "certains Européens ignoraient que les livres existaient".

Tombouctou, "à son apogée, du XIe au XIVe siècle, c'était une ville universitaire avec de grandes bibliothèques. Ses savants pensaient que la Terre était ronde à une époque où beaucoup de marins européens avaient peur d'arriver au bout du monde, qu'ils se représentaient comme un disque plat, et de tomber."

Je recommande vivement la lecture de cet article, à l'heure où certains gouvernements occidentaux s'invitent régulièrement en Afrique pour tenir des discours intolérables, pleins de condescendance et de mépris.

Cette civilisation mérite le plus grand respect car son histoire était lumineuse pendant que les européens étaient enfermés dans les superstitions, l'inquisition religieuse et l'obscurantisme intellectuel !


Repost 0
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 21:12

 

 

En partenariat avec France Culture,
La Sorbonne organise  un festival de lecture à voix  haute
« Livres en tête »
du 19 au 22 novembre 2009
à Paris

 

De nombreux auteurs sont invités : Éric Naulleau, Pierre Michon, Éric Chevillard, Richard Millet, Valère Novarina, Marie Ndiaye, Jean-Marie Laclavetine, Claude Louis-Combet, Carole Martinez, Bernard Jannin, Ludovic Hary, Marie-Hélène Lafon, Johann Trümmel, etc.

 

Pour connaître le programme,
un clic sur le blog
http://festivallivresentete.blogspot.com/  
vous permettra de tout savoir sur ce festival !

 

Quel regret pour moi de ne pas être plus proche de Paris ! 
Mais cette info intéressera probablement les amoureux des mots résidant près de la capitale...

 

 

Repost 0
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 00:05


Du 28 octobre au 1er novembre 2009,
se déroulait à Nantes le festival international de Science-Fiction,
Les Utopiales.

En visite à Nantes pendant trois jours pour une agréable rencontre familiale, j'ai découvert cette manifestation complètement par hasard !

Pour tous ceux qui aiment la science fiction, la fantasy et le fantastique, ce festival est un grand moment  ! Les enfants y trouvent leur bonheur, au même titre que les adultes.

Les grandes librairies de Nantes s'étaient associées pour l'occasion afin de proposer un choix incroyable de livres, pour les petits et pour les grands. Pour une fois, j'ai craqué de manière modeste uniquement pour un livre de Terry Pratchett : La huitième couleur (Les annales du Disque-monde). Par contre, mes filles ont fondu sur toutes ces tentations et sont reparties avec des sacs pleins de provisions...

Ce festival nous a immergés dans un monde merveilleux : expositions, beaux graphismes et illustrations, projections, présentation de jeux vidéo et jeux de société, conférences, dédicaces. Des espaces de jeux grandeur nature permettaient de résoudre des énigmes façon Agatha Christie. De nombreux héros déambulaient dans de superbes déguisements, en attendant les démonstrations de jeux de rôle : monstres, elfes, pirates, belles ténébreuses, personnages de comics...

Des invités prestigieux ont comblé le public avec des lectures, dédicaces et conférences : Gilles Servat, Enki Bilal, Goran Vevjoda, Igor et Grichka Bogdanoff, Stephen Baxter, Robert Charles Wilson, David Klass, Sire Cédric, Léo, Denis Bajram, Sylviane Corgiat, Philippe Druillet, Gess, Icar, Cécily, Tanguy Jossic, Valérie Mangin, Serge Pellé, Sylvain Runberg, Hervé Tanquerelle, Olivier Texier, Fabien Vehlmann, Yoann, Laura Zuccheri, Nix, Fabrizio Borrini... J'ai découvert certains de ces noms qui m'étaient inconnus jusqu'alors.

Vous l'avez compris, si je reviens m'évader dans ce festival les prochaines années, ce ne sera plus par hasard !



Repost 0
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 13:15


Certains livres commencent à manquer de couleur à être toujours coincés dans les rayonnages de ma bibliothèque, ils ont besoin de voir du pays.

Je propose trois livres voyageurs :


Les petites fées de New-York
de Martin Millar












Le petit Malik
de Mabrouck Rachedi











Le soleil des Scorta
de Laurent Gaudé














Si vous souhaitez inviter chez vous un de ces trois romans, n'hésitez pas à vous inscrire !

Si, en plus, chaque lecteur(trice) peut ajouter une dédicace sur l'intérieur de la couverture pour m'indiquer en quelques mots si ces récits vous ont plu, ce sera un livre plein de caractère qui reviendra dans sa bibliothèque...

Repost 0
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 21:24

Lire un livre puis le relâcher dans la nature : c’est le concept du bookcrossing !

Si vous aimez la lecture, le jeu, les surprises et partager vos coups de cœur, vous serez séduits par cette idée. Des livres abandonnés sur des bancs publics, dans des parcs, des bars… Si vous en trouvez un, adoptez le roman le temps d’une lecture puis et laissez s’envoler vers d’autres horizons.


Comment ça marche ?

Avant de faire voyager votre livre, enregistrez-le sur un site internet. Vous obtiendrez un code unique. Collez sur le livre une étiquette avec cette référence. Déposez ensuite votre livre dans un lieu public. Vous serez prévenu par mail chaque fois que quelqu’un fait un commentaire sur ces écrits nomades.

Quelques liens de bookcrossing :

http://bookcrossingfrance.apinc.org/

http://www.voguentleshistoires.com/

Un peu d’histoire

L’américain Ron Hornbaker a inventé ce principe en 2001, poussé par le désir de « faire du monde une bibliothèque ». Le succès du bookcrossing n’a cessé de croître, avec environ 150 000 adeptes dans plus de 80 pays.

Le démarrage est plus timide en France, mais le phénomène commence à s’étendre également. De plus en plus de rendez-vous sont organisés dans les grandes villes, avec des lâchers de livres.

 

La notion de livres voyageurs me plait beaucoup mais je ne parviens pas encore à m’habituer à l’idée d’abandonner un ouvrage qui pourrait terminer accidentellement sa route dans une poubelle ! J’aime les livres dans un sac-à-dos, dans un colis, un train… Il me faudra encore un peu de temps pour m’habituer aux livres vagabonds…


Repost 0
23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 14:28

Pour faire écho à l'article de Claudia sur le café équitable, il faut savoir que de plus en plus de produits ont la fierté d'arborer le label "équitable". Depuis quelques années, le livre est venu se rajouter à cette liste.

Ce concept a été créé par l'Alliance des éditeurs indépendants (AEI) en 2004. AEI est une association française à but non lucratif. Son l'objectif est d'améliorer la circulation des idées et de promouvoir la bibliodiversité face aux mouvements de concentration du secteur, dominé par les grands groupes occidentaux.
Leur réseau international, constitué de 80 éditeurs de 45 nationalités, indépendants des grands groupes, élaborent des accords commerciaux justes et solidaires entre ses membres.

La méthode de l'Alliance des éditeurs indépendants privilégie le procesus de cohédition, sous le label livre équitable, dont le prix se cale sur le pouvoir d'achat local. Pour assurer la viabilité économique de ce groupement, les éditeurs se répartissent les tâches éditoriales et les coûts, mais tous les exemplaires sont imprimés au même endroit.

La démarche d'Alliance des éditeurs indépendants est d'autant plus intéressante qu'elle évite les écueils sur lesquels sont venues s'échouer de nombreuses autres initiatives. En effet, certains pensent depuis longtemps que le livre doit voyager pour véhiculer cultures et savoirs à travers le monde et ils ont créé des associations qui envoient par exemple des livres dans les pays pauvres par l'intermédiaires de voyageurs. Le problème est que cela ne tient pas forcément compte des cultures locales et avec de tels processus, les éditeurs locaux ont plus de difficultés à vendre les livres de leurs auteurs, déjà si peu nombreux...
L'idéal n'est donc pas d'innonder les pays en voie de développement avec notre culture, mais au contraire leur donner le choix, la possibilité d'épanouir leurs propres traditions tout en s'ouvrant aux autres.
Repost 0

Présentation

  • : Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • : Ma bibliothèque virtuelle, balades et quelques carnets de voyage
  • Contact

Recherche