Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 07:40

Enfant-bleu---Henry-Bauchau.jpg

 

Quatrième de couverture 

L'enfant bleu, c'est Orion, un garçon psychotique âgé de 13 ans dont les médicaments peinent à apaiser les crises. Véronique, psychothérapeute dans un hôpital de jour parisien, va entrer dans l'imaginaire de cet enfant pour essayer de lui rendre la paix. Elle devine sa richesse, sa sensibilité extrême, et va le guider, avec patience et passion, vers l'expression artistique. Henry Bauchau explore ici, avec sa tendresse de poète et sa passion d'écrivain, la frontière entre art et folie.

 

Avis d'une lectrice du dimanche

 

Coup de coeur ! 

 

Un livre superbe, humain, poétique, bouleversant...

 

Véronique prend sous sa protection Orion, un adolescent de 13 ans, violent et lourdement perturbé par sa psychose. Cette psychologue cherche elle aussi un équilibre personnel pour guérir des blessures infligées par la vie, pour concilier respect, liberté, vie de couple et création artistique. Ces deux personnalités vont s'apprivoiser peu à peu et tisser des liens très forts.

Je ne suis pas une adepte des psychiatres mais après cette lecture je ne verrai plus jamais cette profession avec le même regard ! En effet la prise en charge d'enfants handicapés mentalement est très lourde, dure des années et peut envahir sans ménagement la vie privée du psychothérapeute. Les remises en questions et les efforts sont partagés par le médecin et le patient.

L'adolescent se calme souvent en exprimant ses terreurs et ses espoirs dans des dessins exceptionnels.

Véronique se donne comme défi de soulager la souffrance psychologique d'Orion, toujours en proie avec des obsessions et des monstres, grâce à la création artistique. L'art devient un exutoire et un moyen de communication pour se relier au monde des gens "normaux".

En allant plus loin, Henry Bauchau suggère que le combat d'Orion pour se soulager de ses névroses est souvent similaire à celui de l'artiste lors de l'enfantement d'une oeuvre. Ils puisent au plus profond de leur être l'étincelle qui sublime l'être humain.

 

Si vous lisez ce roman, vous serez happés par la beauté d'oeuvres d'art magiques.
Henry Bauchau décrit avec passion et précision les poèmes de Véronique, la musique de Vasco, son mari, les peintures et sculptures d'Orion.

Vous les visualiserez , vous laisserez enchanter par la mélodie et la force de ces créations... 

 

Repost 0

Présentation

  • : Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • : Ma bibliothèque virtuelle, balades et quelques carnets de voyage
  • Contact

Recherche