Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 21:18

Avis d’une lectrice du dimanche :

Ames sensibles s’abstenir !
C’est sans aucun doute le livre le plus dur que j’ai lu de Boris Vian.

Ce roman est terrible, je l’ai détesté et j’ai terminé cette lecture avec la nausée…

J’irai cracher sur vos tombes a été publié pour la première fois en 1946, sous le pseudo de Vernon Sullivan, dont Boris Vian se présentait comme le traducteur. Peu après sa parution, considéré comme pornographique et immoral, ce livre fut interdit et son auteur condamné pour outrage aux bonnes moeurs

Ce récit cru et violent met en lumière une époque de haine raciale aux Etats-Unis pendant la première moitié du XXème siècle. Boris Vian décrit les relations difficiles des Noirs Américains avec les blancs.

Lee Anderson s’installe à Buckton, petite ville du sud des Etats-Unis Il a fuit sa ville natale après le meurtre de son frère. Ce dernier, dont le seul crime fut d’avoir été amoureux d’une blanche, a été battu et pendu. Lee Anderson a la peau presque blanche car il a un père noir et une mère blanche. Son apparence va lui permettre de mettre à exécution sa vengeance. Pour cela, Lee s’intègre dans la société blanche en devenant libraire et cache soigneusement ses origines. Aveuglé par la colère et la haine, il décide de tuer deux jeunes bourgeoises blanches après les avoir séduites, humiliées et torturées.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

LN 29/07/2009 19:42

Je l'ai lu il y a longtemps mais je ne suis pas prête d'oublier cette expérience! J'ai d'ailleurs mis un moment avant de le terminer tellement certaines descriptions étaient difficiles à supporter. Mais paradoxalement j'ai beaucoup aimé. L'écriture est magnifique. Je dois être un peu mazo parfois ;-)

Marie 31/07/2009 08:54



Je dois être une petite nature et j'ai mal encaissé cette lecture. Quoi qu'il en soit, Boris Vian a atteint son objectif, ses écrits ne laissent pas indifférents !



Reka 04/07/2009 22:09

Je ne l'ai pas aimé, moi non plus, et je te comprends.

Neph 22/06/2009 00:16

Je l'ai lu il y a longtemps, mais je crois que je n'avais pas tout saisi à l'époque, il faudrait que je le relise...

Marie 22/06/2009 21:09


Bon courage.....


Yv 19/06/2009 14:26

J'ai bien aimé ce livre, mais aussi les autres de Vian. Celui-ci est sans doute le plus noir qu'il ait écrit et pas forcément celui qu'il aimait le plus. C'est dur, noir, glauque, mais comme je le voyais sur un autre comm', il faut le remettre dans l'époque, fin des années 40 aux USA, le racisme et la ségrégation étaient extrémement présents.

Marie 21/06/2009 21:18


Je sais, je comprends le contexte mais malgré tout le degré presque caricatural de violence m'a éprouvée.


keisha 18/06/2009 09:43

Euh... tu ne vas pas attirer les lecteurs de Vian, là!
Il faut remettre cela dans le contexte de l'époque aux USA j'imagine. j'ai déjà lu des textes durs sur cette période (oublié le titre du recueil de nouvelles, dommage)

Marie 18/06/2009 12:30


L'oeuvre de Boris Vian est très riche et diverses. Il est vraiment difficile de plébisciter tout ce qu'il a fait.
J'ai choisi de présenter ce que j'ai le plus aimé dans son oeuvre mais aussi en contraste ce que j'ai détesté...
Mon commentaire pour J'irai cracher sur vos tombes est tout aussi excessif que le texte qui me l'a inspiré. J'ai eu beaucoup de mal à digérer l'ambiance cauchemardesque de ce livre...


Présentation

  • : Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • Lectures pêle-mêle, rêves et mots de tête
  • : Ma bibliothèque virtuelle, balades et quelques carnets de voyage
  • Contact

Recherche